section

10 Trucs et Astuces pour Agrandir, Rénover, en faisant des économies d'énergie

10 Trucs et Astuces pour Agrandir, Rénover et faire des Economies

  • agrandir

  1. L'enveloppe du bâti
    • Elle est toujours constituée d'une part d'éléments structurels, piliers et poutres, et d'autre part d'éléments protecteurs, murs, parois et cloisons. Limiter le temps de construction d'une habitation permet d'en réduire le prix. Ainsi la préfabrication de certains éléments constructifs autorise leur simple assemblage sur chantier. Ceci oblige à une préparation rigoureuse et précise, tout en permettant aussi une adaptation sur mesure et un travail artisanal et attentif !
    • Ces dernières décennies, l'usage du béton est devenu systématique, sans considération jusqu'à récemment de sa conductivité thermique et sonore. Le béton est à la fois structurel et protecteur. Ce qui est intéressant pour les constructions à forte charge structurelle ou élévation. Mais de ce fait, les transformations ultérieures deviennent toujours relativement complexes et coûteuses.
    • Penser dès l'origine aux matériaux et principes constructifs de votre maison permettra d'en envisager sans complication les évolutions, aménagements et améliorations à venir, lorsque la famille s'agrandira! 
    • L'ossature bois a justement l'avantage de réunir ces avantages, tout en permettant une isolation insterstitielle des plus efficaces, puis un parement en bardage, briques ou enduits !!! 
  2. La structure (ossature bois)
    • La possibilité d'isoler au milieu même de la structure à ossature bois permet un gain de place considérable et une qualité d'isolation imbattable ! Leur mariage avec les isolants végétaux sont idoines.
    • La construction préalable en atelier des éléments d'ossature bois, tout en restant artisanale, puis leur assemblage sur chantier permet de raccourcir les durées de chantier ! Les volumes, formes, finitions et parements sont quasi infinis !
    • Les avantages principaux d'une construction ou extension à ossature bois sont sa simplicité, sa légèreté, sa modularité, son adaptabilité, son évolutivité, sa résistance, sa solidité, sa longévité. Toute construction à ossature (squelette) résiste mieux aux aléas et assauts du temps qu'une paroi structurelle pleine (mur de parpaing). De plus les transformations et réparations éventuelles sont simples à mettre en œuvre de manière plus économique.
  • rénover
  1. La toiture

    • L'étanchéité de l'habitation permet de préserver les qualités structurelles et protectrices de l'enveloppe du bâti. En tuiles, membrane ou autre, sa fonction est de protéger la charpente et le bâti. Elle doit être adaptée à l'environnement climatique (pluies, neiges et vents) et à la charpente. Elle peut être agrémentée par le choix de tuiles colorées, vernies, d'une toiture-terrasse végétalisée...
    • L'ADEME considère qu'environ 30% de l'énergie thermique d'une maison s'échappe par la toiture quand celle-ci n'est pas ou mal isolée. Il s'agit donc un point névralgique à soigner en toute priorité !
  2. Les murs
    • Les constructions anciennes étaient conçues avec des parois souvent massives faites pour durer, avec des matériaux primaires régionaux (brique, pierre, bois...) ayant toujours des qualités techniques et des mises en œuvre spécifiques, adaptées au climat et à l'environnement. Nos anciens chauffaient beaucoup moins que nos générations actuelles et seulement certaines pièces de vie où l'on se réunissait en famille.
    • L'inertie des murs épais permettait par exemple de conserver longtemps et répartir uniformément la chaleur d'une flambée à la cheminée du soir.Les enduits à la chaux permettaient de réguler sainement une relative respiration de la maison (perspirance) grâce à sa capacité à absorber les vapeurs d'eau de condensation intérieure. Les parois froides et carrelages étaient couverts de tapis, tentures et rideaux afin d'en limiter le captage direct des calories corporelles !
    • Utiliser l'inertie des matériaux constructifs et leur capacité hygrorégulatrice naturelle permet d'améliorer largement le confort et la salubrité de l'habitat.
  3. Les menuiseries
    • Les pertes thermiques des menuiseries extérieures sont de 2 ordres : du fait de l'étanchéité à l'air (joint, châssis) comme des parois vitrées. La bonne qualité des châssis et double-vitrages comme leur mise en place sont essentielles ! Mais les parois vitrées peuvent aussi être source d'inconfort l'été (effet de serre) ou paroi froide l'hiver !
    • Ces phénomènes connus peuvent se contrôler et se gérer grâce à des matériaux et mise en œuvre de qualité, mais aussi avec des stores et brise soleil, d'une part, ou des rideaux et tentures d'autre part !
  4. Le chauffage
    • Il s'agit du plus important poste de dépense pour chaque foyer. A partir d'une habitation bien isolée, la maîtrise des pertes en énergie permet de limiter la puissance des appareils de chauffage et leur consommation en énergie, quelqu'en soit l'origine !
    • Il est pertinent aujourd'hui de multiplier les sources et appoints de chauffage d'une habitation (répartition, usage et énergie), afin d'en combiner les impacts calorifères en limitant leur puissance individuelle et leur période d'utilisation (donc aussi leur durée de vie). Ainsi le cout global de l'énergie nécessaire au même besoin, peut réellement diminuer substantiellement.
    • Par exemple : En remplacement d'une vieille chaudière fioul, la mise en place d'une petite Pompe à Chaleur (PAC) associé à un Système de chauffage Solaire Combiné (SSC) (produisant aussi l'eau chaude sanitaire) permet de faire l'économie globale minimale de 60% de la facture annuelle initiale ! L'ajout d'un poêle à bois performant en fera l'appoint convivial, confortable et agréable et il sera même la sauvegarde thermique essentielle lors de coupure éventuelle de courant (panne réseau, intempéries)... sans augmenter la facture d'énergie !
  5. L'isolation

    • C'est le point crucial et primordial à privilégier pour le confort et l'économie !
    • Il est techniquement possible aujourd'hui de construire des bâtiments passifs (avec une isolation renforcée et parfaite mais surtout étanche à l'air). Ces bâtiments n'ont pratiquement plus besoin de chauffage ! En rénovation, dans l'habitat existant, cela peut aussi s'envisager mais le coût est assez élevé, ce qui nécessite de doser son effort de rénovation et de l'étaler dans le temps de manière cohérente et chronologique.
    • Donc, il devient plutôt intéressant de choisir des matériaux dont les caractéristiques techniques et thermiques cumulent les avantages, tout en ayant une durée de vie largement plus longue!
    • Nombre de ces matériaux ont aussi des qualités d'isolation sonore particulièrement appréciables dans nos environnement toujours plus bruyants !
    • Une rénovation thermique sera souvent plus efficace et rentable en positionnant l'isolant sur l'extérieur de la paroi murale, mais pour des raisons environnementales, architecturales, d'accessibilité ou d'urbanisme, une isolation ou un complément d'isolation par l'intérieur est souvent nécessaire. Les 2 solutions peuvent co-exister, mais doivent s'étudier et calculer précisément.
  6.  Matériaux sains
    • Les matériaux d'isolation industriels utilisés exclusivement ces dernières décennies (laines minérales, mousses expansées...) évoluent largement, mais restent éphémères (en moyenne 10 ans pour la laine de verre), dangereux (le polystyrène est propagateur de flamme et ses fumées de combustion sont systématiquement mortelles), ou nocifs (les particules fines des laines minérales, les C.O.V. ou Corps Organiques Volatils des mousses industrielles).

      De plus, les laines de bois, de chanvre ou de lin, ont des caractéristiques hygro-régulatrices naturelles que l'on ne peut retrouver dans les isolants industriels. Leur vertu de déphasage thermique est aussi un atout unique et majeur au niveau du confort thermique (pic de chaleur estival du midi qui finit de traverser l'isolant et impacter l'habitat seulement au milieu de la nuit, aux heures plus fraîches).

    • L'utilisation de matériaux d'isolation bio-sourcés, d'origine végétale le plus souvent, est connu et pratiqué efficacement depuis des siècles (paille, laine...). Depuis 50 ans au moins, leurs mises en œuvre et fabrications se sont adaptées et spécialisées. Elles sont depuis analysées scientifiquement chez nos voisins allemands, belges, scandinaves ou canadiens. Hors éventuelle mise en œuvre inapropriée, il n'est pas constaté d'affaiblissement ou de diminution des caractéristiques thermiques de la plupart de ces installations.

  7. La ventilation
    • La réglementation actuelle (RT2012) rend nécessaire pour tous les nouveaux bâtiments une absolue étanchéité à l'air. Le renouvellement nécessaire de l'air intérieur de ce fait ne peut plus être assuré naturellement. La mise en place d'un système de ventilation et de renouvellement de l'air intérieur doit donc être envisagé. Une Ventilation Mécanique Centralisée (VMC) permet de calibrer ce renouvellement d'air selon le type de pièce à ventiler et surtout selon leur usage respectif (en particulier sur les pièces humides). Une VMC double flux aura l'avantage de ventiler toutes les pièces en uniformisant la répartition de chaleur et en récupérant 90% des calories avant d'expulser l'air intérieur vicié pour les transmettre à l'air frais extérieur entrant.
    • Résultat : économie d'énergie de chauffage substantielle ; air intérieur assainit et filtré (moins de poussières), meilleure répartition de la chaleur dans toutes les pièces ; résoud les sensations et odeurs de pièce humide.
    • Une VMC doit être entretenue tous les ans soigneusement ! En effet TOUT l'air que l'on respire chez soi passe par cette VMC !!! Le frottement de l'air dans les gaines, conduits et buses favorise l'accumulation de poussières par électrostatisme. Ces poussières peuvent devenir allergènes voire nocives. Le choix des gaines et corps de VMC peut de préférence privilégier des matériaux plus sain (galva, PEHD aérolique spécifique et lisse...). Les filtres des VMC double flux doivent être nettoyés et changés avec régularité !
  • économiser

  1. Les parois froides
    • Autrefois, on avait l'art et la manière de transformer toute maison en lieu confortable avec moult rideaux, doubles rideaux, tissus tendus, tentures et tapis ! Sans le savoir à l'époque, l'écran mis devant une paroi froide augmentait toujours la sensation de confort sans avoir à augmenter la température ! On chauffait peu alors et 17°C était une température moyenne courante en intérieur tout à fait confortable.
    • En effet, notre corps vivant libère des calories. Les parois froides (carrelage, dalles, murs, parois vitrées) captent et absorbent ces calories émises par le corps. Ce phénomène crée cette sensation d'inconfort et de froid perçue (en particulier dans certains intérieurs modernes, relativement dépouillés et voire "zen") en l'absence de courant d'air, avec une température ambiante souvent supérieure à 20°C. !
    • Si vous n'avez pas d'autres moyens, utilisez ces solutions anciennes mais toujours aussi efficaces, en décorant votre intérieur avec intelligence, couleur et gaité avec des rideaux et tissus ! Confort instantané ! Economie garantie de 7% d'énergie par degré de chauffage gagné ! Retour sur investissement immédiat !
section

Flash-infos

  • Nous proposons un audit complet de votre bâtiment visant à valider les transformations et modifications nécessaires pour réduire votre consommation d'énergie annuelle de 25 % au moins (de 15 à 80% selon votre budget envisageable). Nous en garantissons le résultat!

    Après une année complète, votre facture d'énergie annuelle aura diminué conformément à notre évaluation au moins, sinon nous vous remboursons la différence prévue sur votre consommation et pourrons envisager de remédier gratuitement aux modifications nécessaires pour y parvenir (il y aura sur ce point accord commun préalable des conditions particulières à votre environnement et aux conditions d'utilisation).

    Durant ce mois de début d'année seulement, nous vous proposons de prendre rendez-vous pour cet audit (rendez-vous pris sur les mois de janvier, février et mars 2016, exclusivement) pour une somme de 240€ TTC (au lieu de 800€ TTC). Cette somme sera, de plus, déduite du montant des travaux réalisés par Pro Domo Rénovation.

     

    Contactez-nous pour prendre rendez-vous!

  • Pro Domo Rénovation : expert de l'habitat durable

    Pro Domo Rénovation réunit des professionnels de l'énergie, de la construction, de la charpente, de l'isolation et du chauffage qui mettent tout en oeuvre pour vous apporter des solutions fiables et performantes qui vous permettront de diminuer la consommation d'énergie de votre bâtiment, améliorer ses performances thermiques ou agrandir et modifier sa configuration par la construction d'une extension en ossature bois.

  • En alternative efficace et saine aux adoucisseurs!

    Le calcaire dans les canalisations et les appareils de chauffage utilisant de l'eau sanitaire réduit cosidérablement leur durée de vie et augmente d'environ 10% la consommation d'électricit nécesaire à l'usage normal de l'appareil (chauffage central, cumulus électrique, cafetière, lave-linge...). Eliminez également les produits anti-calcaire coûteux et parfois malsain!

    Chez vous pour 2148 € TTC (TVA 10%)

  • Implantation et zone d'intervention

    Pour répondre aux besoins d'une clientèle grandissante, nous sommes implantés à Roubaix (59).

    Nous réalisons tous vos projets (isolation, construction, extension, énergies renouvelables, chauffage bois, ...) de A à Z sur les secteurs de Lille, Bondues, Lambersart, Roubaix, Tournai, Armentières, Marcq-en-Baroeul, Croix, Mouvaux, Villeneuve d'Ascq ou encore Comines.

Partenaires

prodomo

Pro Domo Rénovation

Enriquez Guy

10, rue de l'Espérance

59100 Roubaix

INSCRIPTION NEWSLETTER